Terre d'ocre

Publié le par lifeincolorama.over-blog.com

Ocre

 

  

Le voyage choc de ma vie fut plus qu’un voyage mais une véritable découverte, un coup de foudre immédiat, transformé aujourd’hui en un désir impérieux de retrouver ces paysages infinis d’ocre et de soleil

La savane africaine est plus qu’un paysage de carte postale, mais une expérience à vivre, et j’ai eu la chance de la vivre dans un contexte très particulier. Non, je ne me suis pas payé un safari luxueux, mais ai découvert l’Afrique Noire au cours d’une mission de « congé solidaire ».

 

Le congé solidaire, c’est quoi ? C’est donner 2-3 semaines de son temps pour partir en mission humanitaire ou écologique au bout du monde. Je suis partie avec l’ONG Planète Urgence, associée à mon entreprise. J’ai eu la chance que mon CE ait pris en charge mes billets d’avion et le coût de la mission (environ 2 000€), et j’ai financé le reste (visas, vaccins, équipement… déductibles des impôts). Et suis partie 2 semaines au Bénin pour recenser la faune d’une réserve naturelle. 3h de comptage des animaux en jeep le matin, 3h de chasse aux empreintes de lion l’après-midi, une pause au milieu pour se protéger de la chaleur écrasante.

 

Cobes, hippopotames, éléphants, lions, buffles, phacochères, et même un guépard, très rare : nos découvertes furent nombreuses et fascinantes. Surtout quand on se balade à pied sur ces chemins de terre et que les jeeps de touristes nous dépassent, hallucinés de nous voir « à pattes » alors qu’il est très souvent interdit de descendre de voiture au cours d’un safari. Mais pas de danger : les animaux nous sentent à 3km, et l’on n’a pas vu grand-chose lors de nos après-midi piétonnes.

 

Pendant nos quelques jours de repos, nous avons aussi aidé d’autres volontaires de l’ONG à distribuer des fournitures scolaires dans les écoles de brousse : des rencontres bouleversantes !

 

En bref, l’Afrique est magnifique, ses habitants très chaleureux, et le congé solidaire une expérience sans pareil quand on ne peut pas s’investir dans une mission de longue durée. Les ONG recherchent toute l’année des volontaires pour enseigner dans les écoles de brousse, former des adultes à l’informatique ou encore protéger les espèces animales : c’est l’occasion unique d’allier découvertes et don de soi pendant ses vacances.

 

 075 

 133.JPG

230.JPG

  P1090859.JPG

  318.JPG

  708.JPG

Publié dans Voyage

Commenter cet article