Mercredi 3 novembre 3 03 /11 /Nov 19:58

Longchamp-pneu.jpg

 

 

Depuis 2006, à chaque saison le créateur américain Jeremy Scott rhabille le fameux sac Pliage de Longchamp et en fait une édition limitée plutôt…originale.

 

 Longchamp-Gold.jpg Longchamp-medailles.jpg

Longchamp-Caniche.jpgLongchamp-roses.jpg

Longchamp-tel.jpgLongchamp-pas.jpg

 

Après avoir flambé avec la carte Gold, adopté le caniche de l’espace ou encore arboré des médailles militaires, c’est cette fois sous les roues d’un bolide que le Pliage est passé. Vous aimez ?

 

En vente chez Colette dès le 1er novembre, et dans les boutiques Longchamp à partir du 1er décembre

 

 

Par Colorama - Publié dans : Mode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 novembre 2 02 /11 /Nov 19:08

Uniqlo

 

Testée pour vous, la fameuse gamme Heattech d’Uniqlo, les vêtements et sous-vêtements « chaleureux » ! CHALEUReux car ces T-shirts, débardeurs et  leggings viennent concurrencer les Damart de nos grands-mères (et de nos placards en hiver).

 

Le géant japonais, implanté en France depuis 1 an, a en effet conçu cette gamme autour de 7 principes innovants hautement technologiques :

1)      le tissu transfome la vapeur d’eau dégagée par notre corps (la transpiration quoi) en chaleur

2)      des poches d’air entre les fibres isolent notre petit corps des frimas

3)      des protéines de lait sont incorporées au tissu pour un toucher doux et soyeux

4)      une technologie anti-bactérienne empêche le développement des odeurs (de transpi toujours)

5)      la composition du tissu le rend anti-électrostatique : plus de décharge en se déshabillant

6)      la maille spécifique est hyper résistante à l’usure et aux déformations

7)      enfin, le stretch rend le vêtement très agréable à porter…

 

Bon alors tout ça, c’est leur baratin marketing, mais qu’en est-il vraiment ? Attirée par ces promesses miraculeuses, moi qui suis bien frileuse, j’ai couru m’acheter un exemplaire de ce bijou de technologie pour vérifier par moi-même les vertus japonaises…

 

 

Uniqlo-2-copie-1.jpg 

 

 

J’ai opté pour le modèle manches longues (ben, oui, frileuse quoi..), dans une jolie teinte gris clair. 19.90€ par contre, ce n’est pas donné par rapport aux T-shirts en coton classiques, souvent à 9.90€ (chez Uniqlo d’ailleurs, ou chez H&M)

 

1er bon point : le tissu est très fin et agréable à porter : ça change des T-shirts en gros coton pas très sexy, et qu’on cache donc sous nos pulls. Ce modèle-là est très mignon et se revendique donc sous un gilet ouvert… En revanche, prévoir un soutif seconde peau, la grosse dentelle ne sera pas du plus chic sous cette délicate étoffe.

Points marketing 2, 5, 7 VALIDES

 

2è bon point : sur le chemin du métro, un jour de froid matinal, je n’ai pas eu froid, justement. La technologie « et vas-y que je récupère la transpi pour produire de la chaleur » fonctionnerait-elle ? Apparemment oui !

 

MAIS BEMOL SUR CE POINT : une fois assise au bureau tranquillement, ma température a soudain baissé. Que se passe-t-il ? Il se passe que je transpire rarement quand je suis assise, et le miracle de la Heattech Technology ne fait plus trop effet apparemment…

 

Verdict : point 1 à moitié validé : ça marche quand on se bouge. Donc à moins de faire de l’aérobic sur votre chaise, le produit est à préférer en extérieur qu’au bureau pour profiter de son effet thermos…

 

Les autres points n’ont pas vraiment été vérifiés : le coup de l’odeur, c’est peut-être vrai, mais je suis une fille qui sent toujours bon, donc…

Le coup de l’électricité statique, il ne fait pas assez froid encore pour que nos cheveux se dressent sur notre tête…

Le coup de la résistance, pas encore vérifié, le mien est encore neuf …

 

EN CONCLUSION : un bon achat, une gamme de couleurs sympa, un vrai plus quand on part en voyage et qu’on ne veut pas trop se charger, car cette gamme ne pèse rien et ne prend pas de place. Un peu chérot, mais bon…

Maintenant, pour le Canada par -25°C, gardez vos Damart épaisseur 5, il n’y a que ça de vrai (testé et approuvé).

 

 

 

 

 

 

Par Colorama - Publié dans : Mode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 2 novembre 2 02 /11 /Nov 19:05

escarpin-rose.jpg

 

Il faudrait inventer une école pour devenir une vraie femme fatale, parce que, qu’on se le dise, ce n’est pas inné ces choses-là : savoir appliquer son vernis uniquement sur les ongles et pas sur la 1ère phalange, savoir se faire un vrai brushing, même à l’arrière de la tête, sans se déboîter l’épaule, avoir une démarche de déesse avec des talons…

 

Et bien justement, pour le dernier point, une école a justement ouvert ses portes : la Talons Academy. Sise aux Galeries Lafayette Haussmann le jeudi soir, vous apprenez pendant une heure à apprivoiser la magnifique paire d’escarpins malheureusement jamais étrennée.

Je n’ai pas testé personnellement, mon mètre 80 m’interdisant les très hauts talons. Mais si vous avez essayé entre copines, faites-moi signe, je suis curieuse !

 

Par Colorama - Publié dans : Mode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 novembre 1 01 /11 /Nov 16:31

paysage-enneige.jpg

 

Après la chaleur de l'Afrique, revenons dans nos contrées pour affronter l'hiver qui s'annonce (bouh, on a changé d'heure...). Si notre environnement urbain ressemble plus à un champ de bouillasse qu'à ce superbe paysage, il n'en reste pas moins que les températures sont les mêmes, et que nos petons souffrent. Par bonheur, une nouvelle espèce a récemment envahi la planète mode, pour le plus grand bonheur de nos orteils : les boots "moumoute".

 

boots-copie-1.png 

 

 

Impossible d'y échapper cet hiver, les boots "moumoute" sont partout...

 

Une petite sélection de chez Sarenza :

 

Les + "mais non, ce sont pas des pantoufles" : les Classic Cardy de chez UGG - 165€

Les + rangers : modèle Moutone - Addict-Initial - 105€

Mes préférées, et bien sûr, les plus chères (ça m'aurait étonnée tiens !) : Luisa de chez Tatoosh - 237,5€

Les + fashion avec son talon compensé : Uranus de Ash - 225€

Les + "Pocahontas, sors de ce corps" : les bottes Mukluk, de la marque Muks (déjà le nom...) - 275€ (ah non, une paire plus chère tiens, mais ce sont des bottes, normal...)

 

On va presque espérer que le thermomètre descende en-dessous de zéro (histoire de justifier un énième achat qui encombrera votre "shoesing"...)

 

Et vous, les boots "moumoute", ça vous botte ?

Par Colorama - Publié dans : Mode
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 30 octobre 6 30 /10 /Oct 12:15

Ocre

 

  

Le voyage choc de ma vie fut plus qu’un voyage mais une véritable découverte, un coup de foudre immédiat, transformé aujourd’hui en un désir impérieux de retrouver ces paysages infinis d’ocre et de soleil

La savane africaine est plus qu’un paysage de carte postale, mais une expérience à vivre, et j’ai eu la chance de la vivre dans un contexte très particulier. Non, je ne me suis pas payé un safari luxueux, mais ai découvert l’Afrique Noire au cours d’une mission de « congé solidaire ».

 

Le congé solidaire, c’est quoi ? C’est donner 2-3 semaines de son temps pour partir en mission humanitaire ou écologique au bout du monde. Je suis partie avec l’ONG Planète Urgence, associée à mon entreprise. J’ai eu la chance que mon CE ait pris en charge mes billets d’avion et le coût de la mission (environ 2 000€), et j’ai financé le reste (visas, vaccins, équipement… déductibles des impôts). Et suis partie 2 semaines au Bénin pour recenser la faune d’une réserve naturelle. 3h de comptage des animaux en jeep le matin, 3h de chasse aux empreintes de lion l’après-midi, une pause au milieu pour se protéger de la chaleur écrasante.

 

Cobes, hippopotames, éléphants, lions, buffles, phacochères, et même un guépard, très rare : nos découvertes furent nombreuses et fascinantes. Surtout quand on se balade à pied sur ces chemins de terre et que les jeeps de touristes nous dépassent, hallucinés de nous voir « à pattes » alors qu’il est très souvent interdit de descendre de voiture au cours d’un safari. Mais pas de danger : les animaux nous sentent à 3km, et l’on n’a pas vu grand-chose lors de nos après-midi piétonnes.

 

Pendant nos quelques jours de repos, nous avons aussi aidé d’autres volontaires de l’ONG à distribuer des fournitures scolaires dans les écoles de brousse : des rencontres bouleversantes !

 

En bref, l’Afrique est magnifique, ses habitants très chaleureux, et le congé solidaire une expérience sans pareil quand on ne peut pas s’investir dans une mission de longue durée. Les ONG recherchent toute l’année des volontaires pour enseigner dans les écoles de brousse, former des adultes à l’informatique ou encore protéger les espèces animales : c’est l’occasion unique d’allier découvertes et don de soi pendant ses vacances.

 

 075 

 133.JPG

230.JPG

  P1090859.JPG

  318.JPG

  708.JPG

Par lifeincolorama.over-blog.com - Publié dans : Voyage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Catégories

Derniers Commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus